Le bélier hydraulique

Qu’est-ce qu’un bélier hydraulique ?

C’est un dispositif permettant d’acheminer l’eau à une altitude plus élevée que la source sans autre énergie que celle provoquée par la chute de l’eau suivie du coup de Bélier. Ce dernier est un phénomène que vous connaissez, en effet, lorsque vous ouvrez ou fermez un robinet brutalement, l’arrêt de la circulation de l’eau dans les canalisations entraîne une surpression et nous pouvons entendre l’onde de choc ainsi créée.

Comment ça fonctionne ?

L’eau traverse la conduite d’alimentation à partir de la source et jusqu’au bélier avec une vitesse croissante ( la source étant située en hauteur par rapport au bélier ), ce qui provoque la fermeture du clapet B. Une partie de l’eau est éjectée au niveau de ce même clapet lors de son ouverture.

La fermeture de ce clapet provoque une surpression ( le coup de bélier ) qui permet l’ouverture du clapet anti-retour A et le passage de l’eau vers le réservoir d’air. L’air contenu dans ce réservoir se comprime.

La pression dans le corps du bélier diminue, lorsque celle-ci devient inférieure à la pression dans le réservoir d’air, le clapet A se referme. L’air comprimé se détend et une partie de l’eau contenue dans le réservoir est donc repoussée vers le tuyau de refoulement.

Grâce à la baisse de pression dans le corps du bélier, le clapet B s’ouvre sous le poids de la masse. Le cycle se poursuit de manière continue…

Au démarrage, il faut actionner le clapet B en appuyant sur la tige reliant la masse et le clapet plusieurs fois afin que l’eau traverse le clapet anti-retour A et que l’air se comprime dans la réserve d’air. La pression augmente et déclenche la mise en marche du système.

Fabriquer un bélier hydraulique

Le dispositif est simple et peu coûteux, nécessite peu d’entretien, peut être fabriqué avec des matériaux de récupération et être adapté en fonction du contexte. Le schéma ci-dessous représente un exemple facilement réalisable. La crépine peut être remplacée par un clapet anti-retour qui devra également être modifié afin de l’adapter de la même manière.

Concernant le rendement, une installation efficace permet de remonter entre 15 et 20 % de l’eau captée. Rien n’empêche d’utiliser ou de stocker l’eau « gaspillée » lors de l’opération !

Vous trouverez davantage d’informations concernant le bélier hydraulique et sa fabrication sur internet.

Commentaires

mood_bad
  • Pas encore de commentaires
  • chat
    Publier un commentaire